Baignade surveillée – Guillaume Guéraud

J’ai lu il y a quelques années « Je mourrai pas gibier » de Guillaume Guéraud. Ce roman pour ado m’avait initiée à l’écriture de l’auteur, dure et percutante.

Quelques années plus tard, j’ai eu l’envie de lire « Baignade surveillée » et j’ai vraiment retrouvé la plume de l’auteur.

Dans ce court roman le lecteur assiste aux vacances catastrophiques d’Arnaud, le personnage central de l’histoire. Le couple qu’il forme avec Estelle bat de l’aile et Arnaud tente tant bien que mal de sauver les apparences auprès de leur fils de 9 ans, Auguste. Alors que ce séjour au bord de l’océan n’existe que par la force de l’habitude, débarque Max, le frère d’Arnaud. Max est un homme instable qui collectionne les délits et les séjours en prison.

La tension, palpable dès le début du roman, devient alors omniprésente et s’avère finalement être le seul lien entre ces trois adultes.

Ce roman est relativement court mais je dirais que ses 125 pages suffisent. Guillaume Guéraud ne décrit pas seulement l’ambiance, il nous la fait vivre en alternant les points de vue. Les mots sont précis et redoutables. Je me sentais moi-même électrique en lisant ce roman. Guillaume Guéraud ne laisse pas de répit à son lecteur, il l’embarque aux côtés de ses personnages. Son écriture est vive, acérée et dérangeante. Les phrases sont brèves et nous imposent un rythme de lecture qui ne laisse pas de place à la rêverie. L’auteur ne nous lâche pas…

J’étais presque contente d’avoir fini ce roman, ce qui me fait dire que Guillaume Guéraud sait très bien écrire. Ses romans sont de ceux dont on se souvient, même des années après les avoir lus…

Alice aussi a lu ce roman…

Publicités

4 réflexions sur “Baignade surveillée – Guillaume Guéraud

  1. « Je mourrai pas gibier » m’avait beaucoup marquée… j’ai eu l’occasion de rencontrer l’auteur dans un salon du livre, il est comme on l’imagine !

    • Pour le physique, c’est bon, j’ai ma réponse : j’ai vu sa photo sur Internet. Mais c’est vrai que pour le psychologique, je serais curieuse de discuter avec lui. Il semble en tout cas bien connaître les ressorts de l’émotion et de l’empathie. Si tu as envie de lire « Baignade surveillée » je te le conseille si tu te trouves dans une période où tu acceptes d’être bousculée…

    • Ce n’est pas faux ! Mais je pense que je me souviendrai de celui-ci car j’ai presque l’impression d’avoir ressenti moi-même les peurs et le stress éprouvés par le personnage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s