Pendant que le Roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ?

qui lui reprisait ses chaussettes ? - one-shot

Cette BD de Zidrou+Roger est très tendre, et touchante.

Michel, aussi affectueusement appelé « Michelou » par sa maman Catherine, est un homme de 43 ans à la très forte corpulence mais au Q. I. malheureusement inversement proportionnel au poids qui s’affiche sur sa balance. Manquant cruellement d’autonomie il vit toujours chez sa mère, une toute petite dame âgée qui s’occupe de lui comme on s’occupe d’un jeune enfant. Le quotidien de Michel est fait, comme le dit sa maman, de « petites misères et de grandes joies ».

Il me semble que le handicap est ici traité avec le ton juste. Les auteurs ne tombent pas dans le pathos mais n’occultent pas non plus les difficultés rencontrées par la maman ainsi que ses peines, difficiles à avouer. Elle n’est pas totalement seule avec son fils, sa famille l’entoure autant que possible, mais c’est vraiment elle qui porte sur ses épaules le handicap de son fils.

J’ai été très sensible à l’histoire de Michel et Catherine. J’ai été davantage séduite par le scénario que par l’illustration, qui n’est pas déplaisante mais pas non plus extrêmement originale, malgré un travail sur les couleurs qui viennent souligner ce qui se joue sous les yeux du lecteur.

« Pendant que le Roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? » est en tout cas une BD que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire et que je recommande vivement.

Sur le même thème, j’avais été vraiment émue par la BD « Mon année » de Taniguchi et Morvan. Elle traite elle aussi du handicap, plus précisément de la trisomie. Malheureusement, le tome 1 sorti en 2009 n’a toujours pas été suivi du tome 2…

Publicités

3 réflexions sur “Pendant que le Roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ?

  1. Lu aussi récemment et j’ai bien aimé ! Les dessins sont très touchants et on a envie de savoir pourquoi Michel est devenu handicapé. La fin est à interpréter et je n’ai pas été déçue. Merci pour ta chouette chronique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s