La trilogie berlinoise – Philip Kerr

9782253128434

Voici un billet consacré non pas à 1 mais à 3 romans de Philip Kerr. Comme son titre l’indique, il s’agit d’une trilogie regroupant « L’été de cristal », « La pâle figure » et « Un requiem allemand ».

Dans ces trois romans policiers, le détective privé Bernhard Gunther se trouve en proie à des affaires à élucider dans des contextes politiques particulièrement difficiles. En effet, la trilogie s’ouvre à Berlin en 1933 et s’achève à Vienne en 1947.

Bernhard, surnommé Bernie, est un homme plein de ressources. Qu’il s’agisse d’enquêter sur la mort d’une jeune femme, sur un maître-chanteur ou encore de sauver son ancien collègue de la peine de mort, il sait évoluer tant dans les hautes sphères de la société que dans ses bas-fonds. Il sait côtoyer Heydrich et Himmler tout comme les prostituées et les professionnels du marché noir. Son passé le rattrape souvent mais comme tout bon détective il sait aussi l’utiliser pour parvenir à ses fins.

Le but de ce billet n’est pas de vous raconter les trois histoires mais de vous faire part de mon ressenti pour éventuellement vous donner envie de vous plonger dans la trilogie.

J’ai reçu ce livre en cadeau d’une amie et je dois dire que je ne connaissais absolument pas cet auteur écossais. J’ai donc eu le plaisir de découvrir ces romans policiers qui se passent, une fois n’est pas coutume dans mes lectures, en Allemagne et en Autriche.

A travers les aventures relativement bien ficelées de Gunther, j’ai eu le sentiment de découvrir de l’intérieur l’Allemagne des années 30 et 40. Évidemment, le régime nazi occupe une place importante, je dirais même presque le second rôle, après notre détective. Mais Bernhard Gunther côtoie aussi beaucoup d’Allemands opposés au régime et subit lui aussi les privations alors imposées dans son pays.

Le fait que ce personnage évolue dans des milieux dans lesquels chacun essaye de sauver sa peau apporte une bonne dose de stratégie et conduit le lecteur à souvent s’interroger sur les discours et les actes des personnages…

Au-delà du contexte spatio-temporel, cette trilogie m’a accrochée car elle est bien écrite. Comme toujours je me suis laissée porter et berner par les événements, mais c’est ce que j’aime dans les romans policiers. Il y a bien-sûr des passages un peu « gros », des choses prévisibles, mais l’humour que l’auteur communique à travers son personnage rend la lecture de ces romans vraiment plaisante.

Après 1015 pages passées en compagnie de Bernhard Gunther, je dois dire que je suis contente de ma lecture mais je suis aussi un peu satisfaite d’en être sortie. Je ne lis jamais plusieurs romans policiers d’affilée et je pense que j’aurais mieux apprécié si j’avais lu chaque roman à distance des autres.

Malgré tout, je conseille cette trilogie et cet auteur de polars aux amateurs pour la qualité des énigmes et pour la réflexion permanente qu’imposent les milieux dans lesquels le protagoniste évolue.

Belles lectures à vous !

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “La trilogie berlinoise – Philip Kerr

  1. L’Allemagne nazie, on en parle beaucoup mais le plus souvent des côtés des alliés. Comment le vivait le peuple allemand est un sujet que j’ai rarement vu développé et je trouve ce point de vue très intéressant. Si en plus c’est fait à travers un policier à l’intrigue bien ficelée, je signe tout de suite. Merci pour cette découverte.

    • La « Trilogie berlinoise » est effectivement intéressante et les intrigues sont vraiment bien pensées. Je me suis souvent dit qu’il fallait être soi-même un fin stratège pour inventer autant de détails… Merci pour le tag ! Je retourne de ce pas sur ton blog pour voir ça. Bon dimanche !

  2. Ils sont dans ma Wish depuis un bout de temps ces trois là ^^ Mais toujours pas lu ! Je note qu’il vaut mieux les lire avec un temps d’intervalle. C’est intéressant à savoir !
    Merci pour cet avis =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s