Les vieux fourneaux tome 1- Lupano et Cauuet

Les-Vieux-fourneaux-1

Antoine, un septuagénaire, vient de perdre sa femme Lucette. C’est soutenu par ses amis Pierrot et Mimile, ainsi que par sa petite-fille, Sophie, qu’il affronte les obsèques de sa femme. Ensemble, ils font revivre la mémoire de Lucette, une battante au caractère bien trempé. Le lendemain, Antoine se rend chez le notaire pour y récupérer un document laissé par la défunte. Il va découvrir quelque chose qui va de nouveau exacerber la haine qu’il porte depuis longtemps à son ancien employeur Servier, propriétaire d’une usine pharmaceutique contre laquelle Antoine a lutté en tant que représentant syndical. C’est une nouvelle lutte qui s’engage… 

Cette BD m’a été présentée par un libraire spécialisé comme la BD de l’année 2014. Je n’irai pas jusqu’à lui attribuer ce titre.

J’ai apprécié cette lecture, ça démarre vite et bien. On tourne les pages sans vraiment s’en rendre compte. J’ai en revanche regretté que les auteurs n’aient pas pris plus de risques. Après ma lecture je me suis dit que c’était fait pour marcher… Je n’ai pas été surprise, je n’ai pas eu le sentiment d’avoir découvert une BD très originale. Je trouve même que les auteurs auraient pu se contenter d’un seul tome, j’ai peur que deux ne fassent trop.

Je ne connais pas le travail de l’illustrateur, Paul Cauuet. En revanche, j’ai découvert il y a quelques temps « Le singe de Hartlepool » de Wilfrid Lupano, une  BD bien plus réussie selon moi.

Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé mais je suis un peu déçue par « Les vieux fourneaux »…

Et vous, l’avez-vous lue ?

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Les vieux fourneaux tome 1- Lupano et Cauuet

  1. J’ai lu ton billet donc et je ne comprends pas ce que tu entends par le fait de prendre plus de risques. Par exemple ?

    • Je préfère les BD avec des scénarios et des dessins plus originaux (je pense par exemple à « Blacksad » ou aux dessins d’illustrateurs comme Brüno ou Eléonore Zuber). En fait j’aime les BD dont on devine les auteurs rien qu’en les apercevant en vitrine et les BD qui ne vont pas à coup sûr plaire à tout le monde.

  2. Il est dans ma liste de BD à lire ! De Lupano, j’avais beaucoup aimé également « Le Singe de Hartlepool »‘ et un peu moins « Ma Révérence »… On verra bien pour celui-là !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s