Le mardi sur son 31 du 11 mars 2014

Voici la phrase que j’ai extraite aujourd’hui de la page 31 de « Fahrenheit 451 » de Ray Bradbury:

Montag fait la connaissance de Clarisse, sa voisine. Celle-ci semble porter un regard plus critique sur la société dans laquelle elle vit…

 » – Je parie que je sais autre chose que vous ignorez. Il y a de la rosée sur l’herbe le matin.

Voilà qu’il ne se rappelait plus s’il savait cela ou non, et il en éprouva une vive irritation. »

Publicités

2 réflexions sur “Le mardi sur son 31 du 11 mars 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s