J’ai lu, j’ai vu…

lepageVoilà une BD qui ne me faisait pas envie, je dois le dire… Je trouvais les couleurs trop froides, le sujet peu enthousiasmant. Mais plusieurs personnes m’ont dit l’avoir aimée, alors je me suis lancée !

En 2010, Emmanuel Lepage est parti aux Iles de la Désolation, autre nom donné aux îles Crozet, Amsterdam, Saint-Paul, Kerguelen situées dans les terres australes. Pour nous mettre dans l’ambiance, l’auteur-voyageur les décrit ainsi :

« des confettis d’empire, égarés dans l’immensité bleue, à cheval entre les quarantième et cinquantième parallèles…non loin de cette bande blanche qui court en bas des cartes, comme pour lester le monde ».

Ce voyage avait pour but d’observer et dessiner les « rotations », ces opérations consistant à relayer les équipes scientifiques basées pour 18 mois sur les îles, et à opérer le ravitaillement en gazoil et vivres. Mais au-delà de ces opérations techniques, l’auteur a découvert la vie dans les terres australes : les paysages, la faune et aussi la vie humaine qui se maintient dans un univers hostile. Par ses dessins et ses textes, il nous invite à réfléchir sur ce que signifie partir pendant plus d’un an sur des îles isolées et vivre en vase clos.

Plus qu’une BD, je dirai que ce livre est surtout un carnet de voyage qui alterne planches, aquarelles et crayonnés. Certaines illustrations sont époustouflantes, notamment celle de l’aurore australe…Le lecteur en prend plein les yeux !

C’est un beau livre, j’ai vraiment apprécié l’illustration qui sert un contenu intéressant, mais pas passionnant… Ce n’est pas une oeuvre de fiction, l’auteur a donc rendu compte d’événements vécus qui peuvent nous sembler, à nous lecteur, un peu répétitifs.

En revanche ma lecture m’a appris des choses… Je connais maintenant la différence entre les manchots et les pingouins. J’ai même appris que l’on trouve ces derniers chez nous, en Bretagne ! (j’ai cherché, il s’agit du Pingouin torda). J’ai aussi appris que la mouche de Kerguelen n’a pas d’aile, elle se sert du vent pour voler…

Voyage aux îles de la Désolation. Emmanuel Lepage. Futuropolis, 2011.

Publicités

2 réflexions sur “J’ai lu, j’ai vu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s