Sa majesté des mouches

moucheSuite au crash de son avion, un groupe de jeunes garçons anglais se retrouve livré à lui-même sur une île inhabitée. Ces garçons vont s’organiser et reconstituer un semblant de société. Peu à peu, les écarts vont se creuser entre les dominants et les dominés, la violence va s’installer…

Ce roman de William Golding a été publié en 1954, mais il aurait tout aussi bien pu être écrit en 2013. Le contexte spatio-temporel est gommé au profit de l’action.  Voilà un roman oppressant, qui met mal à l’aise face à cette pseudo-société naissante.

Malgré tout je n’ai pas pu le lâcher avant la fin…

Sa majesté des mouches. William Golding. Gallimard, 1954.

Si vous aimez ce roman, vous pouvez aussi lire :

guerre
La guerre des chocolats-Robert Cormier

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai lu « Sa majesté des mouches » dans le cadre du challenge proposé par Bianca :

Publicités

6 réflexions sur “Sa majesté des mouches

  1. Merci pour cette première lecture, je t’invite par contre à mettre un lien vers le billet du challenge, ainsi celles qui souhaitent nous rejoindre pourront le faire. Je prends ton lien mais pour les prochains, n’oublie pas de venir les déposer chez moi, sinon je risque d’en louper ! Bon dimanche

  2. J’en entends souvent parler de ce livre, il semble plein de sens et très prenant et surtout (comme tu le dis) d’actualité ^^ Ca donne envie =D

  3. Ping : Challenge Les 100 livres à lire au moins une fois : 1er bilan | des livres, des livres !

  4. Ping : Challenge Les 100 livres à lire au moins une fois : 2e bilan | des livres, des livres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s