Meilleur roman de l’année 2011 aux Etats-Unis

pollockDonald Ray Pollock est un jeune auteur, puisqu’il a commencé à écrire en 2008, après avoir travaillé pendant 32 ans dans une fabrique de papier.

Toutes les actions du roman « Le diable, tout le temps » se déroulent dans des villes plus ou moins perdues des Etats-Unis et mettent en scène des personnages eux aussi plutôt perdus… : Arvin qui connaît la violence dès l’enfance et en sera marqué toute sa vie, Ray et Théodore qui vivotent en prêchant et jouant de la musique, et bien-sûr Sandy et Carl qui ont une façon bien à eux d’organiser leurs vacances… A ces personnages « centraux » s’ajoutent d’autres protagonistes, aussi peu gâtés par la vie.

Il est difficile de résumer ce roman : on ne peut pas dire « voilà l’histoire » puisque ce sont en fait plusieurs histoires qui se croisent, comme dans la vie. Malgré tout il se lit très vite, tout est sa place, il n’y a pas de chapitre en trop. Je trouve que Donald Ray Pollock a réussi un roman bien équilibré : ni trop, ni pas assez…

« Le diable, tout le temps » a d’ailleurs été élu meilleur livre de l’année 2011 aux Etats-Unis, et meilleur livre de l’année 2012 par le magazine « Lire ».

Maintenant, j’attends son prochain livre…

« Le diable, tout le temps ». Donald Ray Pollock. Albin Michel, 369 p.

Ce roman me fait penser à :

cul de sac
Cul de sac, de Douglas Kennedy

Publicités

Une réflexion sur “Meilleur roman de l’année 2011 aux Etats-Unis

  1. Ping : Le challenge USA revient | 22h05 rue des Dames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s