Et pourtant c’est de la SF…

Je ne lis jamais de science fiction. Ma collègue a pourtant tenté de me faire lire Barjavel, je n’adhère pas…

Et bien je peux dire que Matheson m’a fait lire de la SF, et plus encore, il m’a fait DEVORER de la SF !

je suis une legende

Je connaissais « Je suis une légende » par son adaptation plus ou moins libre au cinéma (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=105557.html). J’ai découvert le roman dont le film a été tiré, et ai constaté quelques différences.

Le héros du roman, Robert Neville, survit seul dans une Los Angeles envahie par les vampires suite à une mystérieuse épidémie. Son quotidien consiste à résister la nuit aux assauts des vampires et le jour à réparer les dégâts causés et à se procurer les moyens de survivre dans un monde qui n’a plus rien de vivable.

A la lecture de ce roman, vous oubliez qu’il a été publié en 1954. L’auteur a écrit un livre intemporel, qui se dévore encore en 2013. Il se lit d’autant plus vite qu’il n’est pas long (228 p.)

Plus qu’une « simple » histoire de vampires, Richard Matheson nous pousse à l’introspection :  et si l’humanité se menaçait elle-même en prenant toujours plus de risques sanitaires et bactériologiques ?

Ce ne sont peut-être pas les vampires qu’il faut craindre…

Je suis une légende. Richard Matheson. Gallimard. 228 p.

Vous pouvez lire aussi :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s