Un peu de poésie

illusionniste

Un magicien est confronté au désintérêt du public pour la magie. Il se rend en Angleterre à la recherche du succès. Plus que le succès, il trouvera là-bas une jeune femme dont il ne parle pas la langue, ce qui ne les empêche pas de se comprendre, et d’autres artistes en mal de public.

Le scénario du film, rédigé par Jacques Tati, a été proposé par la fille de ce dernier au réalisateur mais elle est en fait décédée avant d’avoir pu voir le film.

Par l’absence de dialogues et la mise en scène de ses personnages, Sylvain Chaumet invite le spectateur à un peu plus de lenteur, de silence. Il est en cela en accord avec son sujet.

Voilà un film d’animation beau, parfois drôle mais également profondément triste.

L’illusionniste, Sylvain Chaumet. 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s